Cliquer sur les rectangles pour avoir les détails et les sous-menus

Existence officielle et encouragée par l'OCDE

(ci-dessous : vidéo de l'OCDE résumant parfaitement ce qu'il faut retenir)

La neuroéducation est le mariage des neurosciences

et des sciences de l'éducation

La neuroéducation est le mariage des neurosciences

et des sciences de l'éducation

Interview de Bruno Della Chiesa (rédacteur en chef du rapport de l'OCDE ci-dessous), lors des Journées de l'Innovation (2012)

La neuroéducation est le mariage des neurosciences

et des sciences de l'éducation

reportage de Binh An Vu Van (Le Code Chastenay-Télé Québec)

L'ouvrage de référence publié par l'OCDE (2007),

acte de naissance officielle de la neuroéducation :

Les pays et universités les plus en avance en neuroéducation

Avancée considérable, officielle, et internationale

De 1999 à 2007, l'OCDE  a mené une étude approfondie pour répondre à la question : "y a-t-il un lien entre connaître le fonctionnement du cerveau et mieux apprendre (pour les élèves) ou enseigner (pour les enseignants) ?"

Avancée considérable, officielle, et internationale

La Finlande

Avancée considérable, officielle, et internationale

Le Québec

Avancée considérable, officielle, et internationale

La Suisse

Avancée considérable, officielle, et internationale

La réponse fut : OUI

Avancée considérable, officielle, et internationale

Ce rapport de l'OCDE paru en 2007 est l'acte de naissance officiel de la neuroéducation. Il y encourage le plus largement possible son expansion.

Il est écrit en langage accessible à tous, en chapitres indépendants, et fait le point sur les recherches.

Comprendre le cerveau 2007 OCDE
3,1 Mo
Comprendre_le_cerveau_2007_OCDE.pdf

Avancée considérable, officielle, et internationale

Cliquer sur l'icône pdf ci-contre pour le télécharger gratuitement (merci à Bruno Della Chiesa, rédacteur en chef du rapport et présent sur la vidéo précédente pour nous avoir donné son accord) :

Avancée considérable, officielle, et internationale

Université de Cambridge

(Angleterre)

Avancée considérable, officielle, et internationale

Université de Harvard

(Etats-unis)

Pour résumer en une phrase ce sur quoi, tous les

neuroscientifiques sont d'accord :

Un neuroscientifique ne remplace pas un pédagogue mais

connaître les avancées neuroscientifiques est important

Avancée considérable, officielle, et internationale

"Les avancées en neurosciences n'en sont pas encore à un niveau prescriptif de quoi que ce soit ; par contre, nier ou ignorer ces avancées serait déjà de nos jours une erreur."

Dossier IFe Neurosciences
1,3 Mo
dossier_IFe_Neurosciences.pdf

Avancée considérable, officielle, et internationale

"Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux"

Marie Gaussel et Catherine Reverdy; de l'Institut Français de l'Education (IFE). Dossier ultra complet. Cliquer sur l'icone pdf pour le télécharger.

Avancée considérable, officielle, et internationale

Chronique sur l'ouvrage ci-contre, par Emmanuel Davidenkoff - chroniqueur sur France Info et rédacteur en chef de la revue "L'Etudiant". Cliquer sur le symbole lecture pour écouter la chronique.

Avancée considérable, officielle, et internationale

Sur ce sujet : plaidoyer-intervention (vidéo ci-contre) de Lionel Naccache (neuroscientifique à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, membre du Comité National d'Ethique).

"Les quatre piliers de l'apprentissage", par Stanislas Dehaene

(Grand Prix Inserm 2013)

La mémoire, comment le cerveau apprend,

apprendre à apprendre, lire, écrire, mathématiques, ...

Avancée considérable, officielle, et internationale

Document diffusé au grand public et au Ministère de l'Education Nationale

Avancée considérable, officielle, et internationale

Tous ces thèmes sont abordés dans la publication de l'INSERM "Science et Santé" (septembre 2011) ci-dessous :

Avancée considérable, officielle, et internationale

Pour télécharger ce document, cliquer sur l'icone pdf ci-dessous :

Avancée considérable, officielle, et internationale

Pour télécharger ce document, cliquer sur l'icone pdf ci-dessous :

Les quatre piliers de l apprentissage Stanislas Dehaene
850 ko
Les_quatre_piliers_de_l_apprentissage_Stanislas_Dehaene.pdf
Inserm cerveau publication complet
2,8 Mo
inserm_cerveau_publication_complet.pdf

Base : dans le cerveau, les informations passent de neurones

en neurones, via électricité et chimie

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 2 :


fractionner son travail du soir en étapes facilement atteignables


"je fais 15 minutes de maths et après je passe à autre chose, quitte à y revenir après".


Car le succès entraîne dans le cerveau la libération de "dopamine", qui donnera envie de recommencer ou en tout cas nous empêchera d'être écoeuré. Donc, très vite, un meilleur moral et une meilleure capacité de travail. Essayez un soir, pour voir ... (cliquez déjà sur la vidéo ci-dessous !)

Des exemples qui viennent légitimer ou enrichir des

pratiques ou conseils habituels

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 1 :

 

l'intérêt de répéter, de faire des exercices d'entraînement

 

Chaque connaissance est en fait matérialisée par un trajet neuronal.

Répéter, réviser, permet de consolider ce trajet et d'accélérer la vitesse de transmission des informations (cliquer sur la vidéo ci-dessous).

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 5 :


l'élève souhaite faire des fiches de révision. D'un point de vue de la facilité à comprendre et mémoriser, il lui sera plus efficace de confectionner un document unique pour un chapitre plutôt que sur plusieurs petites feuilles. Encore plus si les informations sont regroupées en catégories.
Les avancées en neurosciences permettent d'expliquer pourquoi.

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 3 :


comprendre aide à mémoriser mais ne suffit pas pour mémoriser


Pour faciliter la tâche de mémorisation par le cerveau (mémoire de travail et mémoire à long terme), il est conseiller d'adopter des stratégies de mémorisation, comme par exemple le regroupement de situations ou de mots pour diminuer le nombre d'items à gérer (ce n'est pas la seule astuce bien sûr).

 

 

 

 

 


Exemple 4 :


nous sommes lundi. L'élève a cours de maths. La prochaine fois qu'il aura maths sera vendredi. D'un point de vue de la mémorisation, il lui sera plus efficace de se replonger dans le cours le lundi soir même, que le jeudi soir (veille du prochain cours).

Les avancées en neurosciences permettent d'expliquer pourquoi.

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 6 :

 

l'enseignant donne souvent un exemple après avoir présenté la théorie (voire pas d'exemple du tout). A cet instant, plusieurs élèves n'écoutent pas, pensant qu'il s'agit d'un moment accessoire. Or l'exemple, en particulier s'il est relié à quelque chose que l'élève a rencontré dans sa vie, a un impact considérable sur la compréhension de la notion et sa mémorisation.

Les avancées en neurosciences permettent d'expliquer pourquoi.

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple 7 :


les réseaux neuronaux sont à la base de la compréhension d'une information, de son encodage, de sa mémorisation et de sa future restitution. La notion de combinaison est adaptée à cette configuration.
Consacrer les 5 dernières minutes du cours à faire le résumé de l'heure écoulée avec les élèves, leur permet de partir avec de bonnes combinaisons de notions, déjà triées de surcroît.
Les avancées en neurosciences permettent d'expliquer pourquoi.

Et aussi des exemples qui nous apprennent ce dont il était difficile de se douter sans l'aide des IRM

Avancée considérable, officielle, et internationale

Exemple :


La vérité n'efface pas l'erreur.

Elles cohabitent (cliquez sur la vidéo ci-contre).

Avancée considérable, officielle, et internationale


Stratégie-astuce (pour l'élève), qui en découle : qu'il repère ses erreurs récurrentes et qu'il les apprenne comme telles pour les "inhiber" la prochaine fois qu'elles se présenteront à lui ; et ainsi ne plus mettre ces pensées réflexes erronées sur  le compte d'une simple distraction (ce qui retarde l'accès à la réussite).

Avancée considérable, officielle, et internationale


-> Pour une autre vidéo sur la stratégie "d'inhibition", par Olivier Houdé, cliquez ici.

Recherches dirigées par Olivier Houdé

(Chercheur Psychologie Cognitive - Paris Descartes)

Recherches dirigées par Stanislas Dehaene

(Neuroscientifique - Grand Prix Inserm 2013 - Collège de France)

Les personnes ressources

Axe privilégié : stratégie de "l'inhibition" des conceptions erronées

Les personnes ressources

Axe privilégié : apprentissage de la lecture et de l'arithmétique + cerveau Bayesien

Les personnes ressources

Travaille notamment avec les responsables ministériels, dans le cadre du projet Human Brain Project.

Les personnes ressources

Pour visionner une vidéo de Olivier Houdé, détaillant la stratégie d'inhibition, cliquer ici.

Les personnes ressources

le site internet "mon cerveau à l'école", animé par Stanislas Dehaene. Pour y accéder, cliquer ici.

Les personnes ressources

• Psychologie du développement cognitif (Puf, 2009)


• La psychologie de l'enfant (Puf, 2011)


Les personnes ressources

pour visionner une vidéo de Stanislas Dehaene, détaillant les circuits cérébraux de l'apprentissage de la lecture, cliquer ici.

Les personnes ressources

Apprendre à lire - des sciences cognitives jusqu'à la classe (Odile Jacob, 2011)


• Les neurones de la lecture (Odile Jacob, 2007)


Recherches dirigées par Jean-Philippe Lachaux

(neuroscientifique - Inserm de Lyon)


Recherches dirigées par Edouard Gentaz

(Chercheur Neurocognition - CNRS grenoble)

Axe privilégié : compréhension et gestion de l'attention

Les personnes ressources

Axe privilégié : le toucher au service de l'apprentissage de la lecture

Les personnes ressources

Pour visionner une vidéo de Edouard Gentaz, sur l'expérimentation menée avec des élèves de CP, cliquer ici.

Les personnes ressources

Pour visionner une autre vidéo avec Edouard Gentaz et Neurosup dans le même reportage du JT de France2, cliquer  ici.

Pour visionner une vidéo de Jean-Philippe Lachaux, détaillant l'utilité et la subtilité de l'attention, cliquer ici.

Les personnes ressources

la main, le cerveau et le toucher (Odile Jacob, 2011)


• Les neurones de la lecture (Dunod, 2009)


le cerveau attentif ( Odile Jacob, 2011)

Projet conduit par "La main à la pâte"

                              ("les écrans, le cerveau ... et l'enfant")

Projet conduit par l'INSERM

                           logiciels éducatifs pour l'école primaire

Les personnes ressources

Logiciels destinés à l'entraînement aux nombres, à l'école primaire :

Les personnes ressources

Projet thématique pour l'école primaire, permettant aux enseignants, enfants et parents d'explorer les raisons pour lesquelles les jeux vidéo, Internet et autres « écrans » sont si fascinants et captivants, tout en posant un regard scientifique élémentaire sur un « continent » généralement méconnu : le cerveau.

Les personnes ressources

• "l'Attrape-Nombres"  (de 5 ans à 10 ans)

Les personnes ressources

• "la course aux nombres"    (de 4 ans à 8 ans)

Les personnes ressources

pour y jouer, cliquer  ici.

Les personnes ressources

pour le télécharger, cliquer  ici.

"le circuit de récompense" très bien expliqué par JF Meurant

(enseignant de lycée en SVT au lycée Paul Rey de Nay)

Les personnes ressources

pour le lire, cliquer  ici.

Les personnes ressources

les écrans, le cerveau ... et l'enfant (Le pommier, 2013)

Article écrit par Eric Gaspar, à la demande de Mme Maccarini, inspectrice IA-IPR d'allemand (2012)

Début de l'article des rédacteurs en chefs des "cahiers pédagogiques" sur la neuroéducation (2016)

"Experts" en neuroéducation selon le livre "neurolearning"