Dernière mise à jour : le 03 février 2023 à 16h45. Bonne lecture à vous.

Bienvenue sur le site des formations

en Neurosciences Cognitives :

NEUROSUP PRO et NEUROSUP EDUCATION.


                         Quelle est la différence principale entre NEUROSUP PRO et NEUROSUP EDUCATION ?


NEUROSUP PRO présente le panorama complet des avancées en Neurosciences Cognitives destinées aux formateurs de salariés ou formateurs de formateurs.

NEUROSUP EDUCATION présente l'équivalent, adapté et destiné aux enseignants dont le public n'est pas salarié.

Au-delà de nombreuses stratégies communes (car à certaines nuances près, le cerveau d'un public adulte et salarié suit les mêmes règles que celui d'un adolescent/jeune adulte présent dans un établissement d'enseignement secondaire ou supérieur), certaines "préoccupations-situations de terrain" (dans la conduite de la formation, dans le résultat final attendu, dans la fréquence de rencontre entre le formateur-enseignant du jour et son public, dans la communication ou non à leur public de stratégies d'apprentissage au-delà du contenu, etc.) diffèrent que l'on exerce dans l'un des deux univers décrits ou dans l'autre.


Quelles sont les singularités communes de NEUROSUP PRO et NEUROSUP EDUCATION ?


1. Le thème (encore peu connu-abordé) particulièrement dommageable aux formations-cours qu'est l'effacement immédiat (ou quasi-immédiat) par le cerveau des participants, des informations diffusées.

 

Sans que formateurs ou participants ne s'en rendent compte. Pour des raisons qui s'expliquent quelle que soit la qualité de la formation donnée, puisque la tâche du cerveau consiste autant à enregistrer qu'à effacer. Trier ce qui lui paraît utile de l'inutile, pour "optimiser" son architecture interne. Ce tri s'effectuant en fonction de nombreux facteurs dont les formateurs-enseignants se doutent souvent (en constatant le résultat) sans en avoir l'explication et donc en tâtonnant pour trouver des stratégies luttant contre cette stratégie cérébrale de l'oubli.


2. L'absence de "dé-construction-re-construction" des habitudes pédagogiques des formateurs.

 

Au-delà du dévoilement des classiques "pièges à effacement" lors d'une formation (ou d'un cours), NEUROSUP PRO et NEUROSUP EDUCATION proposent des parades contre ce phénomène, qui sont aisées à insérer par tout formateur-enseignant, sans remettre en question le choix de ses méthodes et de ses contenus (car ayant souvent le statut d' "étape intermédiaire à ne pas éluder"). 


3. la plus-value de satisfaction des formateurs-enseignants autant que des organismes-structures allouant des subventions à une formation.

 

• pour les premiers : moins de "frustration", grâce à l'augmentation du rapport "(informations non effacées par les cerveaux) /  (travail fourni par le formateur)".

• pour les seconds : moins de "frustration", grâce à l'augmentation du rapport "(acceptation des informations par les cerveaux) / (somme allouée à la formation)".